Nos actualités

  • Children
Le quotidien des enfants, des jeunes et des familles est ponctué d’évènements, de fêtes et de projets conduits tout au long de l’année dans nos services. L’art, la culture, les sciences, le sport, sont présents dans les activités proposées sous formes d’ateliers organisés avec des intervenants ou sous forme de sorties culturelles ou de voyages à l'étranger. La fondation OPEJ organise des évènements forts pour présenter ses activités ou réfléchir à des questions qui animent le domaine de la protection de l’enfance. Retrouvez ici nos actualités.

Soutenez-
nous !

Soutenez l'OPEJ en faisant un don en ligne
Faire un don

Actualités

  • Accompagner les familles dont les enfants sont mêlés à des rixes

    Accompagner les familles dont les enfants sont mêlés à des rixes

    2020-02-06

    Le terme de rixes est employé lors de querelles violentes entre deux ou plusieurs personnes souvent accompagnées de menaces et de coups qui a lieu dans un lieu public. Plusieurs jeunes étant morts dans des rixes ces dernières années à Paris, la Ville s’engage et lance un dispositif de stratégie parisienne de la prévention des rixes.

    Dans ce cadre, la Maison des familles et des cultures a présenté à la Ville de Paris un projet d’accompagnement des parents qui a été retenu et pour lequel le service a reçu une subvention. L’objectif est d’accompagner les parents dont les enfants ont été mêlés à des rixes et qui sont confrontés à l’agressivité de leurs enfants et qui ne savent pas toujours poser les limites, parfois par crainte de perdre leur affection. Ces dysfonctionnements familiaux occasionnent souvent des prises de risques chez les jeunes : conduites addictive, troubles alimentaires, phobie scolaire, échec et déscolarisation, suicides, fugues, agressivité, incivilité, non respect de l’adulte, problèmes identitaires des jeunes, errances, marginalisation.

    La participation à ces violences urbaines peuvent entrainer des risques de condamnation et aussi la perte d’un enfant.

    En lien avec des acteurs de terrain associatifs ou institutionnels, l’équipe de notre service accueille les familles confrontées et après un diagnostic individualisé, elle

    propose un accompagnement des parents avec des entretiens psycho-éducatifs, des entretiens thérapeutiques individuels, des médiations, des groupes de paroles de parents et fratries ainsi qu’un soutien éducatif et social. 

    Le dispositif d’accompagnement s’exerce pour une année à une quinzaine de familles.

    Pour tous renseignements, contacter le service au T 01 43 57 11 01. Permanence des rendez-vous les jeudis et vendredis.
  • À double voix

    À double voix

    2020-02-10

    5 années durant, la direction générale de la Fondation OPEJ fut mise en musique par une conversation permanente, composée d’imagination et de réflexions vivantes. La solitude du soliste n’existait pas car la dualité offrait ce chemin de dialogue continu, où les priorités laissaient toujours la place à l’autre.

    Ici ou là, s’exprimaient des questions, apparaissaient des étonnements, aussi des encouragements, quelquefois des objections. Pourtant, l’harmonie provient bien souvent de la conjugaison de plusieurs sons, surtout quand elle est recherchée avec patience, exigence et créativité.

    1er acte : écrire, se rencontrer, célébrer

    L’oralité si chère à l’OPEJ, transmise de génération en génération, devait se transformer et passer à une transcription matérielle ; pour que la parole laisse trace et résonne indéfiniment.

    « Accueillir l’autre », titre du recueil de témoignages d’enfants et de professionnels, racontant leur parcours et leur rencontre, essentielle à leur construction de vie.
    Édité en juin 2015 lors de l’anniversaire des 70 ans, ce fut aussi l’occasion de soutenir la passerelle entre les enfants d’hier et ceux d’aujourd’hui, où se sont rassemblés à la maison d’enfants de Rueil-Malmaison plus de 250 « anciens », avec l’appui de l’association LAO (les Anciens de l’OPEJ) autour de « l’histoire et la mémoire »; au Château de Maubuisson, avec 400 invités pour le « festival des cultures », cet événement unique a réuni les familles accompagnées et suivies par la fondation.

    De grandes aventures sont partagées avec les équipes du Groupe Edmond de Rothschild, sous l’impulsion de la présidence d’Ariane et de Benjamin qui ont ouvert leur porte et leur générosité.
    Faire voyager les enfants en voiture (Tour Auto), en bateau (départ du Gitana à Saint-Malo), organiser des rencontres de parrainage et de découverte des métiers, visiter les fermes, les ruches…
    Le gala au Cabaret Sauvage en janvier 2016, grande fête à l’image de l’OPEJ où l’enfant était au coeur de la soirée et qui attesta de l’attachement entre la Fondation OPEJ et la famille Rothschild autour des valeurs de responsabilité et de philanthropie. 


    2e acte: penser, s’engager, créer

    De cette co-direction est née ainsi de nouvelles modalités de travail, innovantes et novatrices.

    La création de dispositifs et le développement d'activités dans le Val d’Oise, à Paris et dans les Hauts-de-Seine ont permis de faire rayonner la fondation et de valoriser son histoire et ses valeurs. Ainsi, en 2017, sont nés 2 nouveaux services éducatifs de jour ; aussi, la Maison des familles et des cultures et le Point accueil écoute jeunes mutualisent leur espace à Paris 11e. 

    Cette orchestration, menée par les deux chefs que nous étions, a produit une énergie inaltérable, suivie par les équipes d’aujourd’hui et assurées pour celles de demain.
    Les 200 professionnels ont offert leur voix à travers le lancement du projet associatif, qui se poursuivra en 2020.
    Il nous appartient aujourd’hui de poursuivre la réflexion en préservant le passé et en inscrivant la fondation dans de nouvelles voies du champ de l’éducatif et du social.

    De 1992 à 2019, la partition de Gad Elbaz à la Fondation OPEJ fut d’une richesse incroyable, tant sur le plan culturel qu’éducatif. Toutes celles et tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer et de recevoir sa parole, savent, « ô combien », son écoute et sa disponibilité furent précieuses.
    Il répétait souvent « l’homme passe, le projet perdure »; en somme, nous pourrons dire, l’éducateur est un passeur.

    Johan Zittoun
    (ex-co) directeur général
    février 2020
  • Nouveau plan d'insertion professionnelle des jeunes

    Nouveau plan d'insertion professionnelle des jeunes

    2020-02-07

    En décembre dernier, la Fondation OPEJ a signé un Plan régional d’insertion pour la jeunesse (PRIJ).

    Plusieurs villes dont les Quartiers classés en Politique de la Ville  (QPV) parmi lesquelles Garges-lès-Gonesse et Sarcelles où sont implantés deux de nos services de prévention spécialisée ont été identifiées pour bénéficier de ce plan. Il est destiné à remobiliser des jeunes de 15 à 25 ans qui sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET). Dans les QPV, cela concerne 1 jeune sur 3 de moins de 30 ans. L’ensemble des partenaires de la jeunesse ont observé une volatilité croissante du public des 16-25 ans de caractérisant par des rendez-vous fréquemment non honorés, un manque d’adhésion aux propositions qui leur sont faites, la difficulté à maintenir les démarches dans la durée et une attente de réponses concrètes et rapides.

    L’OPEJ fait partie du consortium piloté par la Mission locale Val d’Oise Est. Grâce à un partenariat dynamique des acteurs institutionnels et associatifs sur le terrain, les jeunes vont être repérés par des professionnels de la prévention spécialisée et seront dirigés vers la mission locale ou une autre structure d’accompagnement correspondant au mieux à la situation du jeune. Le projet se concrétisera par le recrutement de « référents parcours » au profil hybride éducateur et conseiller en insertion, des principes différenciés d’intervention auprès des jeunes pour une meilleure accroche : disponibilité, raccourcissement des délais de rendez-vous et de mises en action, l’accompagnement physique des les démarches administratives, sociales ou liées à l’emploi, la proposition et l’animation d’actions spécifiques visant à la mobilisation et à la professionnalisation. L’objectif étant d’inscrire les jeunes dans un parcours durable vers leur insertion professionnelle.

    Afin de mettre en place ce projet jusqu’à fin 2021, des moyens financiers importants ont été mis à disposition par le Département du Val d’Oise, l’Agefiph ainsi que des crédits européens, Politique de la Ville et Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).

    Photo : signature du PRIJ par Clément Ortega, Chargé de mission "Ingénierie et Développement" de la Mission locale Val d'Oise Est, Johan Zittoun et Gad Elbaz, Co-directeurs généraux de la Fondation OPEJ, décembre 2019
  • Le documentaire sur notre projet de médiation interculturelle voyage

    Le documentaire sur notre projet de médiation interculturelle voyage

    2020-02-11

    Le film documentaire "La Fourchette" d'Anne Lainé sur notre projet interculturel mené avec des jeunes accompagnés par nos services de prévention de Garges-lès-Gonesse et Sarcelles a été projeté ces deux dernières semaines trois fois dans des cadres différents et a reçu un très bel accueil par le public.

    Dans le cadre de la semaine de la mémoire du génocide des Juifs et des Tsiganes, pour la prévention des crimes contre l’humanité et la lutte contre le racisme et l’intolérance à Ivry-sur-Seine, la Fondation OPEJ était invitée à présenter le film documentaire d'Anne Lainé à deux reprises, le mardi 28 janvier pour une séance scolaire suivie d’une discussion destinée à des collégiens et le jeudi 30 Janvier à 19h à la Médiathèque Municipale de la ville pour une séance tous publics.

    Olivier Beaubillard, élu à la culture de la Ville d’Ivry-sur-Seine et Stéphanie Charpentier, responsable du secteur Recherches de publics et partenariat de la Médiathèque ont ouvert la soirée et à la suite de la projection, le public a été invité à échanger avec les intervenants : Gad Elbaz, fondateur du projet, Joëlle Scialom, psychologue et psychanalyste, Xavier Gassmann, psychanalyste et psychologue clinicien, Anne Lainé et Juliette Fressonnet, éducatrice spécialisée. Deux jeunes participantes au projet Laury et Elie-Merveille étaient également présentes et ont livré des témoignages précieux et très touchants sur l’impact du projet dans leur vie.
    Consulter le programme

     
    Dans le cadre de la rencontre départementale de la prévention spécialisée en Val d’Oise Département du Val d’Oise
    "Comment les actions spécifiques de la prévention spécialisée visant l'ouverture des jeunes sur le monde et la société permettent de créer du changement chez les jeunes ? 
    C'est la question à laquelle les intervenants de la 1ère table ronde de la rencontre départementale de la prévention spécialisée en Val d'Oise ont tenté de répondre, mercredi 5 février, après la projection du film documentaire "La Fourchette" d'Anne Lainé.

    Une table ronde avec Juliette Fressonnet, éducatrice du Service de prévention spécialisée de Garges-lès-Gonesse de l'OPEJ, Henri Cohen-Solal, directeur de Beit Esther, Johan Zittoun, directeur général de l'OPEJ, Christophe Fettke, chef de service des équipes de prévention spécialisée de Cergy, Sauvegarde 95, Xavier Gassmann, psychanalyste et psychologue clinicien au Centre Hospitalier de Pontoise. Vanessa Sarron, directrice Jeunesse, Prévention et Sécurité du Département du Val d'Oise en était la modératrice.

    Ouverte par Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Conseil Départemental du Val d’Oise, cette rencontre départementale réunissait les acteurs de la Prévention spécialisée qui agissent dans ce département ainsi que les représentants des Villes, Établissement public de coopération intercommunale, Éducation nationale, Direction de la Protection judiciaire de la jeunesse, Insertion, etc.

    Le Val d’Oise y a présenté son cahier des charges pour les 2 ans à venir et sa charte de Prévention spécialisée. Différentes associations étaient invitées à présenter des actions spécifiques menées par leurs équipes de prévention spécialisée visant l’ouverture des jeunes sur le monde et la société, la promotion sociale et l’égalité des chances.
  • Un nouveau site internet dédié à la médiation familiale

    Un nouveau site internet dédié à la médiation familiale

    2020-02-02
    Pour apaiser et trouver des solutions à tous types de conflits familiaux, on peut avoir recours à la médiation familiale. Pour bien informer nos publics, nous avons créé une page consacrée à la médiation familiale. Il est possible de prendre rendez-vous avec des médiatrices familiales à la Maison des familles et des cultures dans le 11ème arrondissement. Pour vous accueillir au mieux, nous avons la possibilité de vous recevoir maintenant dans l’Ouest de Paris, dans le 17ème arrondissement.
    Découvrir le site de la médiation familiale
  • Exposer des oeuvres d'art dans nos services

    Exposer des oeuvres d'art dans nos services

    2019-12-19
    Invitée au SAFEJ, notre service d'accueil familial et éducatif de jour à Sarcelles, à l'initiative de Gad Elbaz, Directeur du service et Co-directeur de la Fondation OPEJ, la photographe Myriam Tirler présente l'exposition "Doppelganger ", une de ses séries photographiques développées dans la durée, qui a pour sujet des personnes ayant un petit air de famille.

    "Sans forcément chercher à s’émerveiller, mais justement pour ce faire, Myriam Tirler choisit de voir double, Myriam Tirler sait double.
    “On dirait vraiment…” ou bien “la permutation du moi et enfin du retour permanent du même”, c’est ce qui gratte en effet ses méninges et son oesophage, c’est ce qui la pousse à la répétition des mêmes actes criminels. Sauf que les “qu’est-ce qu’ille me fait penser à…” et ce que nous nommerons, pour faire vite, télépathie s’enclenchent à sa seule présence et s’arrêtent net dès qu’elle a le dos tourné.
    Heureusement toutes les paires de masques d’inquiétante étrangeté qu’elle s’amuse tour à tour à leur appliquer, tous ces regards hallucinants de leur étrange inquiétude, restent, eux, pour que nous aussi on puisse, ah le beau cadeau, se noyer dans la peur et le ravissement."
    Yagos Koliopanos

    Consulter le site de Myriam Tirler

    L'exposition est présente jusqu'en janvier au SAFEJ, 3 boulevard Albert Camus, 95200 Sarcelles.
    Si vous souhaitez la découvrir, merci de contacter le service pour prendre rendez-vous au T. 01 39 94 08 31

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Publications

  • Isaac Pougatch, le pédagogue

    Isaac Pougatch, le pédagogue

    2021-07-01
    Né à Kiev (Ukraine) en 1903, il passe ses deux premières années dans un shtetl de Russie blanche, puis à Genève, après le pogrome de Kiev de 1906.

    Arrivé à Paris en 1923, il se partage entre la direction d’une galerie de tableaux modernes et ses activités littéraires : traductions du yiddish et collaboration à divers journaux juifs. Son activité d’éducateur commence en 1933, en donnant des cours de judaïsme à des jeunes réfugiés juifs d’Allemagne et dans diverses associations juives.

    Pendant la guerre, il est cadre à la maison des Éclaireuses éclaireurs israélites de France (EEIF) à Moissac, et il dirige le chantier rural EEIF et OSE à Charry (Tarn-et-Garonne). Envoyé en Suisse par les résistants juifs, il sera le pédagogue attitré des jeunes réfugiés juifs.

    En 1946, de retour à Paris, il fonde le Centre de formation de moniteurs pour maisons d’enfants de déportés et pour mouvements de jeunesse, au Plessis-Trévise, dans le Val-de-Marne. Il prolongera cette activité de formation à Paris, de 1951 à 1958, au Centre éducatif.

    En parallèle, il dirige le journal pour enfants « AMI » (1949-1964) et poursuit sa carrière de traducteur et d’auteur, notamment comme collaborateur de l’Encyclopædia Universalis pour la littérature yiddish, et de l’émission « Écoute Israël » (1955-1972). Il a publié notamment « Se ressaisir ou disparaître » (Éd. de Minuit, 1956),   « Les Juifs de France » (Tel Aviv, 1976), Figures juives (Éd. Ramsay, 1984) et six ouvrages sur les fêtes juives, écrits spécialement pour l’OPEJ, entre 1947 et 1951.
    Ces livres n’ont rien perdu de leur force et certains ont été réédités par l’Alliance israélite universelle.

    extrait du livre “Accueillir l’autre” édité à l’occasion des 70 ans de l’OPEJ, 2015
    lien vers la présentation du livre
  • Revue de presse

    2021-07-01
    À Sarcelles, des éducateurs, face à la guerre des bandes. David Prochasson in ASH N°3215.
    Consulter l'article
  • Rapport annuel 2019

    Rapport annuel 2019

    2020-12-09
    L’année a été marquée par un fort développement de nos services pour accompagner, écouter, soutenir les familles et les enfants et accueillir leur complexité sociale et éducative.
    Nos missions de protection de l’enfance, de soutien à la parentalité, de prévention éducative et d’accueil inconditionnel des jeunes pour leur pleine insertion, sont ainsi portées, avec conviction et engagement, par nos équipes pluridisciplinaires.

    Retrouvez les activités et les événements de tous les services de la Fondation.
    Télécharger ici le rapport annuel 2019.
  • Rapport annuel 2018

    Rapport annuel 2018

    2019-12-01
    La Fondation OPEJ s’est particulièrement attachée à promouvoir des projets d’inclusion sociale pour lutter contre la précarité et la fragilité des jeunes et des familles suivis.
    Le professionnalisme de nos équipes pluridisciplinaires, l’engagement des membres du Conseil d’Administration de l’OPEJ, la confiance et la fidélité de nos partenaires publics, l’apport de nos divers partenariats ont été essentiels à la réussite de ces actions.

    Retrouvez les activités et les évènements de tous les services de la Fondation.
    Télécharger le rapport annuel 2018 de la Fondation OPEJ.
  • Rapport annuel 2017

    Rapport annuel 2017

    2018-11-08
    En 2017, l'accueil, l'écoute, l'orientation proposés toute l'année dans nos services et établissements ont permis à plus de 3000 personnes de bénéficier d'une mesure d'aide, d'orientation ou de protection. La confiance construite chaque jour est une force qui installe l'OPEJ aux côtés de chaque enfant et sa famille.
    Retrouvez les activités et les évènements de tous les services de la Fondation.
    Télécharger le rapport annuel 2017 de la Fondation OPEJ.
  • Rapport annuel 2016

    Rapport annuel 2016

    2018-01-02
    L'année 2016 a été déterminante dans la définition des objectifs des 3 années à venir. Les missions ont été redessinées autour de grandes orientations : prévenir, protéger et accompagner.
    Retrouvez l'ensemble des événements de la Fondation et l'actualité des services.
    Télécharger le rapport annuel 2016
  • Whoozart : 70 ans de l'OPEJ

    Whoozart : 70 ans de l'OPEJ

    2015-06-16
    Whoozart, la Webtv arts, cultures et société a réalisé une émission spéciale sur les 70 ans de l’OPEJ.
    Ce document est disponible ici.
  • Rapport annuel 2015

    Rapport annuel 2015

    2017-05-19
    L’année 2015 est une date anniversaire pour l’OPEJ : durant 70 ans, elle a su se renouveler, se diversifier, créer des partenariats pour porter toujours plus loin l’épanouissement des enfants, des jeunes et de leurs familles pour une autonomie et un bien-être retrouvés. Retrouvez l’ensemble des évènements des 70 ans et l’actualité des services pour l’année 2015.
    Télécharger le rapport annuel d'activité 2015.
  • Accueillir l'autre. De l'oeuvre de protection des enfants juifs à la Fondation OPEJ

    Accueillir l'autre. De l'oeuvre de protection des enfants juifs à la Fondation OPEJ

    2017-05-19
    Pour célébrer le 70ème anniversaire de l’OPEJ, la Fondation OPEJ Baron Edmond de Rothschild publie Accueillir l’autre. Cet album réalisé à partir de dizaines d’entretiens avec des témoins de son histoire, enfants et éducateurs est illustré de photographies de photographes contemporains et de documents d’archives. C’est un beau livre à lire autant qu’à regarder.

    L’album Accueillir l’autre est à l’image de la diversité des femmes, des hommes et des jeunes de l’OPEJ, des 30 cultures différentes qui y sont représentées et des multiples formes d’aide qu’elle met en oeuvre : il évoque l’OPEJ de 1945 tout en faisant découvrir la Fondation OPEJ de 2015; il est à l’écoute de la voix des témoins, enfants et éducateurs; il fait entendre leur vécu : l’arrivée, la vie quotidienne, les fêtes, le départ; il évoque leurs lieux : Marseille, Rueil- Malmaison, Maubuisson, les colonies de vacances ; il fait revivre quelques-unes des grandes figures de l’OPEJ ; il fait visiter les services ouverts d’aujourd’hui; il donne la parole à des personnalités qui éclairent son action : les grands rabbins Sirat et Bernheim, le rabbin Pauline Bebe et le Dr Cyrulnik.

    Sans réduire la diversité des voix individuelles, ce bel album témoigne de la continuité de l’action de la Fondation OPEJ et de sa fidélité à l’esprit de résistance qui animait ses fondateurs, issus de l’Armée juive clandestine et du Service d’évacuation et de regroupement des enfants.
    ‣ 256 pages
    ‣ illustrations couleurs ‣ 18x26 cm
    ‣ juin 2015
    conception et réalisation éditoriale : Philippe Blanchard, La Compagnie d’écriture
    création et réalisation : Maison Sagan
Gardons le contact
Inscrivez-vous
À notre newsletter !